les millennials sont ils vraiment dependant de la technologie

Les Millennials sont-ils vraiment dépendant de la technologie ?

« Touche pas à mon iPhone ! » dit, le Millennial.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur le cas des Millennials et du rapport qu’ils entretiennent avec la technologie. Les on-dit sont-ils vrais ? Les Millennials sont-ils véritablement dépendants de la technologie ? À leurs yeux, l’innovation et les nouvelles technologies comme les iPhone sont-elles un atout pour la société ?   

Quelles différences entre les différentes générations et leur rapport à la technologie ?

La différence entre les générations dites X, Y et Z.

Qui sont-ils ?

  • La génération X ce sont toutes les personnes qui ont entre 38 et 53 ans.
  • La génération Y est celle des Millennials, celle qui a grandi avec la nouvelle ère de la technologie, autrement dit les enfants des années 80 et 90.
  • La génération Z est la plus jeune, c’est celle qui précède la génération Y.

Chacune de ces générations à sa particularité et sa propre relation avec la technologie. Selon les résultats statistiques d’une étude menée par Pew Research Center en janvier 2018, plus de 92 % des individus de la génération Y possède un smartphone contre 85 % pour la génération X. Un contraste à peine visible qui se résorbe de plus en plus, mais qui démontre tout de même l’écart qu’il y a entre chaque génération lorsqu’il est question de technologie.

Quelle importance cette différence entre les rapports à la technologie a-t-elle ? À première vue aucune, et certains diront peut-être même que cette différence est une évidence, même sans les statistiques. Cependant, il est important de la soulever, car elle permet de comprendre le pourquoi du comment.

Dans un rapport du Lab42 publié en 2014, parmi les personnes interrogées appartenant à la génération Y, près de la moitié déclarait ne pas pourvoir se passer de leur smartphone pendant plus de quelques jours, voir une journée à quelques heures. Ce qui peut être vu comme une dépendance.

Cette dépendance n’est pas sans conséquences et est la cause d’un certain nombre de choses, notamment au sein des habitudes des Millennials

La technologie au cœur du quotidien des Millennials

La technologie fait donc partie intégrante de la vie des Millennials. Selon le rapport du Lab42, plus de 80 % d’entre eux déclare ne pas craindre l’innovation, et même, favorise et valorise la place des nouvelles technologies dans la société. Pour cette génération, la technologie n’est pas un frein au développement économique ou social, mais un tremplin, une aide dont il faut tirer parti.

Pour différentes raisons et en partie pour leur attrait pour l’innovation et grâce à leur hyper-connectivité, les individus de la génération Y, sont souvent le cœur de cible des grandes sociétés. Ces dernières cherchent leur approbation ou aide parce qu’ils sont dynamiques et ressentent sans cesse la nécessité de créer et d’innover. Ils ont également des prédispositions pour l’échange d’idées et le travail en équipe. Cependant, leur goût pour l’innovation et la nouveauté, peut très vite provoquer l’ennui et l’inconstance. Raison pour laquelle, ils ont sans cesse besoin d’être stimulés, un trait de caractère encore plus présent au sein des individus de la génération Z.    

Quel avenir pour cette génération hyperconnectée et les suivantes ?

Selon un rapport publié par Pew Research Center en 2012, dans les années à venir la génération Y profitera de cette relation qu’elle entretient avec la technologie, mais elle en souffrira également. Selon ce rapport, 40 % des personnes interrogées pensaient que les Millennials souffriraient de leur hyper-connectivité.

Six ans après la publication de ce rapport, qu’en est-il ? Il est vrai qu’il y a eu des histoires particulièrement inquiétantes qui ont eu lieu et qui ont été causées par l’utilisation parfois excessive de la technologie et notamment des médias sociaux. Des séries ont même vu le jour, dénonçant cette dépendance vis-à-vis de la technologie. Parmi elles ont retiendra Black Mirror ou encore Sleep Tight.

Pour certains Millennials, la perte d’un smartphone peut être un véritable moment de détresse. Le smartphone n’est plus seulement un objet, il suscite une forme d’attachement émotionnel. C’est peut-être bien pour cela que certains ont du mal à s’en séparer, même une fois en panne.

C’est ainsi que les anciens téléphones trouvent une place au fond d’un tiroir, en souvenir des temps passés ensemble. À défaut d’être remis à des professionnels du reconditionnement qui peuvent recycler les parties trop usées ou donner au téléphone une seconde vie.

Lire aussi : Les 10 mythes les plus répandus sur les iPhone reconditionnés